aDsr - association Dyslexie suisse-romande

A.N.A.E. 120-121 - Dyscalculiques ou laissés pour compte

Dyscalculiques ou laissés pour compte ?

Historiquement inspirée par la neurologie de l'adulte, la notion de dyscalculie a vivement stimulé la recherche fondamentale sur les corrélats cérébraux de la cognition numérique mais présente, dans le domaine de l'application clinique et pédagogique, des insuffisances majeures qui appellent à de vives précautions dans son utilisation en dehors des laboratoires de recherche:

  • elle ne concernerait que 1% des enfants,
  • les reherches épidémiologiques en la matière souffrent d'incohérences dues au flou qui caactérise sa (ou ses) définition (s),
  • elle ne suffit pas pour désigner le vaste spectre des enfants en souffrance avec le nombre.

Conséquence normale de l'avancée des connaissances fondamentales et empiriques: la modélisation théorique, pédagogique et psychologique des difficultés, retards et troubles d'apprentissage en mathématiques pourrait être à l'aube d'une ère nouvelle.

BrowseAloud

Accédez à la lecture vocale du site de l'aDsr!

Pour lire cette page en police Dyslexie de Christian Boer.