aDsr - association Dyslexie suisse-romande

Demarche pour un bilan/suivi en logopédie

La démarche nécessaire à la réalisation d'un bilan logopédique est actuellement identique pour tous les types de demande dans le Canton du Jura, indépendamment du fait que les inquiétudes portent sur les compétences de l'enfant en langage oral, en langage écrit ou en logico-mathématiques, ainsi que sur la présence d'un trouble de la fluence (bégaiement) ou de la voix.

Qui peut orienter un enfant en logopédie ?

Il est du ressort des parents de demander une consultation et un bilan en logopédie sur la base de leur propre observation des difficultés et des compétences de leur enfant. Néanmoins, ils peuvent être encouragés à le faire par le pédiatre, l'enseignant/e ou d'autres spécialistes (psychologues, psychologues scolaires, autres spécialistes du corps médical) qui entourent l'enfant. 

Comment prend-on contact avec un logopédiste ?

Chaque parent possède le libre choix du thérapeute qu'il désire consulter. 

Dans le canton du Jura, il est possible de s'adresser au Centre médico-psychologique (CMPEA) ou aux praticiens installés en cabinet privé.

Que se passe-t-il une fois qu'un premier rendez-vous est fixé ?

Le logopédiste est le thérapeute chargé de la prévention, de l'évaluation et du traitement des troubles du langage et de la communication.  

Il reçoit tout d'abord les parents et l'enfant pour un premier entretien au cours duquel il s'entretient avec eux au sujet des raisons les motivant à consulter, ainsi que sur le parcours personnel, familial, médical et scolaire de l'enfant.

A la suite de cet entretien, le logopédiste effectue des tests de langage choisis sur la base de la problématique exprimée lors du premier entretien et de l'âge ou du niveau scolaire de l'enfant. Après avoir analysé les productions et les résultats relevés, le logopédiste restitue ses observations à la famille en tenant compte à la fois des ressources et des difficultés relevées. En fonction des éléments discutés, une proposition d’aide (suivi hebdomadaire, contrôle d’évolution ou encore guidance) est faite aux parents. Ceux-ci décident de la suite qui leur convient. 

Si un suivi logopédique est entrepris ?

Le logopédiste remet un formulaire nécessitant l'inscription des coordonnées de l'enfant, de ses responsables légaux, de son pédiatre (ou d’un spécialiste médical reconnu) et du thérapeute choisi.

Ce formulaire est ensuite envoyé au Service de l'Enseignement (SEN) du Canton du Jura; il permet la prise en charge financière de la thérapie par ce service pour les enfants âgés de 0 à 20 ans pour une première décision de 2 ans.

En parallèle, le logopédiste rédige un rapport d’évaluation logopédique qu’il transmet aux instances médicales et cantonales habilitées à statuer sur la demande. Sur la base de ce rapport, appuyé par une expertise médicale, le SEN décide (ou non) de prendre en charge financièrement le suivi et il en informe les parents et le logopédiste par le biais d’un document officiel.

Enfant en difficulté

Carte mentale enfant en difficultés.jpg

BrowseAloud

Accédez à la lecture vocale du site de l'aDsr!

Pour lire cette page en police Dyslexie de Christian Boer.